Contre le vol : le marquage des vélos devient obligatoire en 2021 !

Paris, France, 2 février 2021

Chaque année, ce sont 400 000 vélos qui sont volés en France. Environ 40% des vélos volés sont retrouvés par les forces de l'ordre, mais faute d'identification, seulement 2% de ces vélos retrouvés sont restitués. 

C'est pour lutter contre le vol massif des vélos en France, et ainsi permettre l'identification de leurs propriétaires, qu'un décret de la Loi d'Orientation des Mobilités a rendu obligatoire le marquage des vélos à compter du 1er janvier 2021. Cette obligation sera étendue aux vélos d'occasions vendus par des professionnels à partir du 1er juillet 2021. 

Un fichier national unique pour identifier les propriétaires des cycles 

Le marquage vélo suit le même principe que l'immatriculation d'une voiture : les vélos neufs vendus en magasin doivent désormais porter un identifiant unique, auquel sont rattachées les coordonnées du propriétaire. 

 La bicyclette se retrouve alors référencée dans un fichier national que peuvent consulter policiers et gendarmes. Le numéro d'identification du cycle sera aussi inscrit sur la facture.

Ce fichier national unique des cycles identifiés est constitué des informations (coordonnées de l'acheteur, type du cycle, couleur etc) figurant dans les bases de données des opérateurs agréés (vendeurs de cycles neufs ou d'occasion, organismes chargés de la destruction ou du réemploi de cycles). 

Cette pratique d'identification existe déjà depuis plusieurs années, mise en place généralement par les fabricants d'antivols, sans pour autant qu'il y ait une base de données commune. La Loi d'Orientation des Mobilités va donc permettre de recenser tous les numéros d'identification de cycles, sous une même base.   

Par ailleurs, en cas de vol de vélo, ou d'un changement de statut, son propriétaire doit en informer l'opérateur agréé dans un délai de deux semaines.

Zenride, pionnier de la location de vélos de fonction, avait déjà entrepris plusieurs actions efficaces pour lutter contre les vols de cycles de fonction

Zenride est la première start-up à proposer le vélo de fonction en France. Avant-gardiste et consciente de l'enjeu colossal des vols de vélos, la start-up a entrepris plusieurs actions efficaces pour lutter contre ce fléau. 

Les vols de vélos ont souvent lieu la nuit et/ou à proximité d'une gare. Depuis plus d'un an, Zenride demande donc aux salariés, dans leur parcours de souscription, s'ils ont un parking sécurisé à leur domicile. 

Si ce n'est pas le cas, Zenride recommande vivement de s'adresser aux partenaires (10.5, Vinci, Saemes, Indigo) qui proposent des parkings sécurisés pour vélos et/ou d'opter pour un vélo pliant, gamme de vélos facilement transportable. 

Ces solutions développées par l'acteur privé Zenride ont permis une baisse colossale des vols de vélos (-95%). 

Après avoir mis en place des alternatives efficaces pour lutter contre le vol de vélo, Zenride ne peut que se réjouir de cette loi rendant obligatoire le marquage des cycles. 

"Le marquage obligatoire des vélos et la base de données unique pour les forces de l'ordre est une très bonne initiative que nous avons tout de suite intégrée chez Zenride. Ces deux actions permettent de limiter le recel des vélos dérobés à leur propriétaire et ainsi encouragent les français à adopter ce mode de transport en étant d'avantage rassurés sur le fait que leur vélo volé sera difficilement commercialisable sur les plateformes d'occasion. De plus la solution est peu coûteuse pour les propriétaires de vélos et simple à mettre en place pour les revendeurs », déclare Thomas Beaurain, co-fondateur de Zenride.  

Comment est transmis l'identifiant du cycle de fonction ?

Zenride signe un contrat de location avec l'entreprise qui souhaite convertir ses salariés à la mobilité douce. Le salarié, qui paiera environ 23 euros par mois, 70% étant à la charge de l'employeur, se rend ensuite dans un magasin-partenaire pour choisir son vélo. C'est le magasin-partenaire qui transmet ensuite l'identifiant du vélo de fonction à Zenride. 

Pour ce pionnier du vélo de fonction, il y a encore un pan technologique à exploiter pour lutter efficacement contre le vol de vélos, impliquant ainsi toutes les parties prenantes : développer les technologies de Systèmes antivols par GPS, etavec alarme, notamment.

Expert

Contacts Presse

Informations