Alerte aux faux courtiers - Meelo, expert de la lutte contre la fraude !

Paris, France, 26 mai 2021

Elles fleurissent sur Internet. Des offres aux taux particulièrement intéressants. 

Prêt immobilier ou rachat de crédit, quelle que soit votre situation, sur ces sites tout paraît possible. Mais parfois derrière ces propositions alléchantes se cache une escroquerie.

Les victimes aux différentes arnaques au crédit sont de plus en plus nombreuses. 

La baisse du pouvoir d'achat des français liée à la crise sanitaire a entraîné une hausse des demandes de crédits, un contexte propice pour des malfaiteurs qui profitent de la crise pour proposer des faux crédits.   

Les faux courtiers, sont des prêteurs non agréés, qui proposent des faux crédits aux consommateurs. 

Ces malfaiteurs proposent des crédits à des conditions très alléchantes. 

Ils demandent aux consommateurs, qui donnent suite à leur offre de préalablement, de couvrir certains frais liés au crédit. Il peut par exemple s'agir d'une prime d'assurance destinée à protéger le prêteur en cas de non‑remboursement du crédit, ou de frais de dossier ou administratifs, etc. Ces frais sont toutefois purement fictifs.

Dès que les consommateurs ont payé ces soi-disant frais, le « prêteur » disparaît dans la nature et il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées.

Dans certains cas, ce sont les faux courtiers qui empochent le montant du crédit. 

Les effets sont aussi néfastes pour l'établissement de crédit qui est mis en cause pour n'avoir pas fait les contrôles nécessaires et le montant prêté passé à 100% ... en perte, en plus du risque d'image.

Pour éviter que l'établissement de crédit puisse entrer en contact avec le client, le faux courtier communique ses coordonnées personnelles à la place de celles du client.  

 

Meelo, une fintech qui lutte contre la fraude

Pour éviter ce type de situation, la fintech Meelo réalise en temps réel les contrôles furtifs sur plus de 350 données. Dans ce cas précis, Meelo aurait alerté l'établissement de crédit que le numéro de téléphone et l'e-mail indiqués ne sont pas ceux du client. 

 La gestion de la fraude est prédictive et permet de diviser le risque de fraude par trois. Un outil de reconnaissance d'images et de caractères, connecté à l'interface d'un site, permet également d'analyser les pièces justificatives de manière automatisée et en temps réel. Et lorsque le machine learning suggère des vérifications complémentaires, par exemple afin de vérifier l'existence d'un client en l'appelant, l'humain reprend la main.

La solution d'intelligence artificielle de Meelo vérifie si les données du client sont les bonnes, cohérentes avec son identité (adresse, email, téléphone, date de naissance etc). 
Meelo vérifie si les documents remis n'ont pas été falsifiés : faux bulletins de salaires, faux papiers identités, faux relevés bancaires. 
Meelo n'a pas accès aux données externes du client (anciens employeurs, Impôts etc), sauf les informations publiques accessibles en ligne.

Le critère principal de recherche pour savoir si quelqu'un est fiché à la Banque de France c'est la date de naissance. L'information du fichage à la banque de France est transmise par l'établissement bancaire.

Si une personne passe un coup de typex par exemple, pour modifier sa date de naissance, Meelo repère la falsification et crée une alerte dans son logiciel d'IA. 


Sans numéro Orias, pas le droit d'exercer !

Pour proposer des prêts, le courtier ou l'intermédiaire en opération de banque doit fournir son numéro Orias (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) qui recense les professionnels autorisés à exercer l'activité d'intermédiation en France. L'inscription à cet organisme est obligatoire et le registre est consultable en ligne sur le site de l'Orias.

Meelo, entreprise de la fintech, propose une solution pour permettre de sécuriser les transactions, identifier les éventuels fraudeurs et prédire le risque d'impayé. Sa technologie se base sur l'intelligence artificielle pour établir un profil du client en temps réel. En fonction des données recueillies de l'entreprise (historique d'achat, de navigation, de paiement), de données déclaratives fournies par le client ou de données externes (informations publiques accessibles en ligne), la solution établit un scoring des clients. Le machine learning fait le reste. Le résultat est sans appel : le risque de fraude est divisé par trois tandis que l'expérience client s'en trouve améliorée. Tout le monde y gagne : l'entreprise et les clients. 

Meelo est née en 2019 de l'union de deux expertises : technologie et data. Meelo compte déjà parmi ses clients des banques, des assurances, des e-commerçants qui ont déjà testé et approuvé la solution d'onboarding sécurisé. 

https://getmeelo.com/

Expert

Contacts Presse

Informations